Poème lu en hommage à Antoine Emaz au théâtre Toursky

Lu le 10 mars 2019 au théâtre Toursky en hommage à Antoine Emaz sur la scène ouverte du printemps des poètes :

« Au pied du mur. Une falaise de craie, une paroi droite.
La route est stoppée là, au pied.
__

Des jours.

La paroi reste. On devient plus léger.
__

A force, le mur ne surprend plus.
On se dit qu’il fallait bien s’attendre à quelque chose comme ça. »